Un millénaire d'histoire

Domaine rural, l'Abbaye de Salaz est propriété de l'Abbaye de St-Maurice dès le XIe siècle. La maison abbatiale de Salaz occupe durant une époque le poste de centre administratif avec tribunal et prison. En 1636, le domaine comprend 687 hectares de prés, champs, forêts, pâturages et fermes. On y cultive aussi la vigne avec savoir-faire.

Au XVIIe siècle, l'Abbaye de Salaz sert également d'hospice. On y héberge des pauvres et passants sans le sou. Ainsi, elle assume aussi des tâches de charité, ce qui lui vaut l'estime des habitants de la région.

A cause des dettes contractées lors de la guerre du Sonderbund, le domaine, réduit à quelques dizaines d'hectares, revient en 1851 à des propriétaires privés. Il passe ainsi successivement entre les mains de plusieurs familles.

Max Zbinden, un paysan bernois, achète le domaine un siècle plus tard. Ainsi commence notre histoire...