Une histoire de famille

Max Zbinden s'installe en 1949 à l'Abbaye de Salaz. Avec sa jeune épouse, ils gèrent et exploitent les 40 hectares du domaine. Ils y cultivent des céréales, des pommiers, des petits fruits. En parallèle, ils élèvent des vaches laitières. Une attention particulière est déjà apportée au vignoble, ce qui nécessite une main-d'œuvre importante.

Les deux filles Zbinden, Margreth et Lotti, qui ont vu le jour à l’Abbaye, prennent le relais et s'y installent avec leur famille respective. Les arbres fruitiers ont laissé la place aux grandes cultures, les vaches laitières à l'élevage bovin. Le vignoble est aménagé, des murs en pierres sèches sont construits. La vinification est reprise au domaine.

Les enfants de la troisième génération devenus grands, tous y travaillent aujourd'hui avec passion et assurent l'exploitation du domaine.